Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Moineau

Publié le 3 Décembre 2015 par Luc in E trouz an amzer (du 1-8 au 15-11-03)

 

Il m’a fallu tout d'abord à m'insurger avec force, le poing droit serré pour marquer la force de mon propos mais tout en veillant à ne pas renverser la coupe de champagne que je tenais délicatement dans ma main gauche, contre l'accusation indigne portée à mon égard, selon laquelle, lors des déjeuners et cocktails, je pérorerais.

 

Emphase, prétention, c'est à n'y rien comprendre... Comment se représenter l'être odieux et abject (dont j'ai observé par ailleurs que l'attention portée à son discours boursouflé lors desdits déjeuners s'avérait tout sauf soutenue et captivée...) que je suis censé être, et dans le même temps la piètre tentative de mes congénères de s'inviter dans ma caverne ou de me convier à leurs sauteries ?

 

Lorsque la provocation le cède à la prévarication, il n'est rien qui puisse me sauver, d'où peut-être le calme qu'envisageait une amie dans sa communication, et que je considérerais plutôt comme sérénité, celle qui précède l'inéluctable arrivée de l'hiver, lequel enroulera langoureusement ses bras froids autour de la frêle et tremblante échine du moineau immobile.

 

Une nouvelle naissance aura quand même lieu, mais la gouaille moqueuse dont je suis l’objet, de petit et insolent Gavroche au tir trop précis, se mélange dans mon esprit confus à l'absurdité douloureuse de l'amour tel que se le représentent ces jeunes filles, sans plus de force ni d'envol que le moineau dans sa gangue glacée, l'œil pétrifié sur le monde.

 

Commenter cet article