Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Nécro Justine Peltier

Publié le 30 Septembre 2010 par Luc dans Embannoù-kañv (Nécrologies)

Nécro Justine Peltier

Une image de quelques années, figée dans le souvenir présent non d’une barre chocolatée mais d’un sourire vrai et plaisant. Oubliés Sade et ses mille outrages, les infortunes de sa vertu ? Cette Justine là est-elle sage ? A-t-elle quelque vérité tue ?...

Lire la suite

Lézardé

Publié le 28 Septembre 2010 par Luc dans Sourires jaunes (du 25-3 au 21-6-96)

Lézardé

Ce n'est pas une poussière, ni une escarbille, qui vient de se loger derrière mon oeil gauche. Il s'agit bien d'un clou. Dès lors, regarder d'une manière autre que fixe, en démontrant dans l'apparence d'une insistance gênante pour l'interlocuteur ou le...

Lire la suite

Le disque de l'année : SWANS - My father will guide me up a rope to the sky

Publié le 27 Septembre 2010 par Luc

Le disque de l'année : SWANS - My father will guide me up a rope to the sky

Le disque à acheter, le coup de massue de la rentrée... Même s'il ne s'agit pas réellement d'une reformation des Swans, et que Jarboe est absente, ma peur d'un retour raté (du type Pixies ou Guns 'n Roses) fut détrompée. Chaque écoute me renvoie les entrailles...

Lire la suite

Profession : rat

Publié le 24 Septembre 2010 par Luc dans Humeurs froides (du 2-1 au 23-3-96)

Profession : rat

La peur me saisit une fois de plus devant les risques trop réels de rechute. La maladie tout d'abord, dont on peut se demander si elle ne serait pas au fond qu'hypocondrie. Toujours est-il que le lest attaché à la tête, à défaut d'être vrai, reste vraisemblable....

Lire la suite

Nulla penna sine poena

Publié le 22 Septembre 2010 par Luc dans Arbeit (du 16-10 au 29-12-95)

Nulla penna sine poena

Nulla penna sine poena [1] . Je ne sais pas si la phrase est régulière, contrairement à mon humeur, qu’un gris sale auquel il va bien falloir s’habituer vient affliger de sa lourdeur oppressante. Pourtant, tout avait fonctionné pour le mieux, mais mes...

Lire la suite

Rêve H Résurrection

Publié le 21 Septembre 2010 par Luc dans Frais et dispos (du 5-7 au 28-10-02)

Rêve H Résurrection

L’atmosphère est au recueillement. Dans le grand salon lumineux de l’appartement duplex, incliné entre le tapis laineux aux dominantes rouges et le canapé de velours bleu marine, se trouve le plan du mort, du grand-père. Volant soudain, je le vois allongé...

Lire la suite

Stupide gosse

Publié le 20 Septembre 2010 par Luc dans Autopsie du désir en fuite (1-1 au 29-6-02)

Stupide gosse

Le néant m’a de nouveau saisi, et durement frappé de stupeur. Je me vois maintenant, assis et hébété, la bouche à demi ouverte et les yeux exorbités, fixant l’intensité de celui qui m’enlace. Je dois quelquefois hocher la tête, ou la tourner de droite...

Lire la suite

Nécro Stéphanie Vado (3)

Publié le 15 Septembre 2010 par Luc dans Embannoù-kañv (Nécrologies)

Nécro Stéphanie Vado (3)

Dans un demi-sourire sans nez, blêmissant, Tu relatas l’oubli qui viendrait s’emparer De nous quand ton corps présent et désemparé Irait là, dans nos mémoires s’affadissant. La lueur vacillante de l’œil en sublime Nectar, une saveur douce et crépusculaire,...

Lire la suite

Quoi de plus important qu'un écureuil ?

Publié le 14 Septembre 2010 par Luc dans Un an (du 25-8-05 au 13-6-06)

Quoi de plus important qu'un écureuil ?

Le galouzeau venait de gratifier le Code du travail d’un « vil pain dans la gueule », dixit le Canard. Après le contrat nouvelle embauche (CNE), vint le contrat première embauche (CPE), toujours applicable aux jeunes de moins de 26 ans, mais cette fois...

Lire la suite

Le dernier pour la route (avec François Cluzet et Mélanie Thierry)

Publié le 13 Septembre 2010 par Luc dans Dégradation (du 1-7 au 30-12-10)

Le dernier pour la route (avec François Cluzet et Mélanie Thierry)

Il me fallait écrire sur ce film, vu ce week-end, et qui m’a propulsé dans le malaise, nonobstant la critique de Télérama le trouvant trop démonstratif malgré une excellente interprétation. Sur cette dernière, je ne m’accorde guère avec mon journal culturel...

Lire la suite
1 2 > >>