Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Articles avec #vivre... par depit (du 24-6 au 20-9-96) catégorie

De Profundis

Publié le 25 Janvier 2016 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

De Profundis

En tournant le regard vers le ciel immaculé, Que je ressentais baigné de soleil, Le vertige frappa, ainsi que le firent les dents Acérées du froid sur mes mains et mon gastre. En tournant le regard vers le ciel rouge, C'est la tête qui a tourné, Et le...

Lire la suite

Regrets concernant l'accident d'Alexandre Debanne

Publié le 9 Août 2013 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Regrets concernant l'accident d'Alexandre Debanne

NDLA : exhumé des placards de l'été 1996, pas d'inspiration aujourd'hui, désolé ! Hier matin, j'ai senti le ciel peser sur mes épaules. Secouer le joug m'a toujours été inconnu. L'absorption désordonnée de... travail m'a rendu au vide. Aujourd'hui, il...

Lire la suite

La larme du dimanche soir

Publié le 6 Mai 2013 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

La larme du dimanche soir

Il s'agit vraisemblablement d'un mauvais soir, qui répète insensiblement les mêmes effluves de peur et de malaise. J'ai bien tenté le jeu et l'oubli, mais la quiétude vide de ce coucher de raison ne fait que mieux resplendir l'inanité. Je me comporte...

Lire la suite

Le triste Cid candide

Publié le 9 Mai 2012 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Le triste Cid candide

Comment réfuter désormais la théorie toute panglossienne de l'enchaînement de cause à effet ? Les événements de cette semaine abondent en son sens, même si fonder une théorie sur l'observation des phénomènes peut sembler aléatoire. J'étais parti (cinq...

Lire la suite

Que répondre à un péremptoire "Bonjour, ça va ?"

Publié le 15 Février 2012 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Que répondre à un péremptoire "Bonjour, ça va ?"

Que répondre à un péremptoire Bonjour, ça va ? Je demeure toujours interdit Lorsqu'il s'agit à mon tour de parler, de déclamer le sacramentel Très bien, et vous-même ? - pour m'entendre rétorquer, de tous temps, Très bien, merci. Une dizaine de mots !...

Lire la suite

La douleur n'est qu'une illusion

Publié le 27 Décembre 2011 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

La douleur n'est qu'une illusion

Soudain, quelques mots prononcés difficilement mirent à mal les maigres fondations de ma tentative de reconstruction. Je ne saurai exprimer les sentiments contradictoires qui provoquèrent le remous, en se nouant les uns aux autres, serrés à l'extrême...

Lire la suite

Une secrétaire à la gentillesse inattendue...

Publié le 12 Octobre 2011 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Une secrétaire à la gentillesse inattendue...

Une fois de plus, quoique, j'ai été confronté à la gentillesse, sans être capable, contrairement à l'accoutumée, d'y déceler une arrière-pensée. Cela me gêne atrocement, puisque n'entrant dans aucun schéma existant de mon système de pensée. Ce sourire...

Lire la suite

Déclaration d'amour

Publié le 25 Août 2011 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Déclaration d'amour

Lorsqu'il faut continuer de fuir, devant les événements et au devant des intempéries, ton silence m'accable. Au-delà du néant liquoreux qui s'était saisi de moi, et me faisait m'allonger à demi éveillé, j'aurais voulu te voir, mais tout se brouillait...

Lire la suite

Comme un faon aux abois

Publié le 16 Juin 2011 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Comme un faon aux abois

Comme un faon aux abois... Tel était-il, au milieu de la rue, méfiant de tout son être et jetant nerveusement de tous côtés des regards effarouchés. Les pattes tremblantes, il observait envieux les pompons blancs des lapins courant partout avec cette...

Lire la suite

Régularité géométrique

Publié le 17 Mars 2011 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Régularité géométrique

Immobile et sur le dos, comme un revenant de croisade, j'évite pourtant les contacts avec mon propre corps pour craindre la chaleur. Il faut toutefois me résoudre à reprendre la position du modèle et croiser ainsi les mains sur la poitrine. Alors les...

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>