Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Comme le boeuf écorché de Soutine...

Publié le 31 Août 2009 par Luc dans Murs gris - ciel blanc (du 23-9 au 23-12-96)

Comme le boeuf écorché de Soutine...

Comme le boeuf écorché de Soutine, je gis, la tête en bas et deux lames de fer plantées en travers de mes chevilles. Pas une partie de mon corps ne m'échappe désormais : je les sens toutes vivantes dans la douleur et exemptes de vices. La pureté par l'écorchure...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.13)

Publié le 28 Août 2009 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.13)

La paranoïa va souvent de pair avec la timidité, ce cuir que l’on durcit les années passant. Il avait longtemps songé que son apprentissage au sein de Demoiselle E. aux odeurs prononcées de tannerie l’avait purgé des stigmates du timide. Il devait bien...

Lire la suite

Blessure narcissique

Publié le 25 Août 2009 par Luc dans Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

Blessure narcissique

Il faudrait oublier au plus vite cette image dérisoire que je conserve de moi, dans la grandeur qui caractérise mon oeuvre. Je me revois en effet ficelant solidement un sac poubelle, faisant les courses, le ménage ou la vaisselle... en arborant toujours...

Lire la suite

Fausse victoire

Publié le 24 Août 2009 par Luc dans Sourires jaunes (du 25-3 au 21-6-96)

Fausse victoire

L'ampoule demeurait immobile, vêtue de fil de cuivre, de pierres, de bouts de bois attachés par des ficelles. Je secouai lentement la tête, pour donner l'illusion du mouvement, du plafond gris à la fenêtre grise au travers de laquelle je distinguais,...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.12)

Publié le 21 Août 2009 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.12)

Tellement d’ouvrages magnifiquement enluminés avaient décrit la procédure du recrutement ecclésiastique, naturellement simplifiée voire sommaire pour le simple employé diacre, fine, ardue, personnalisée et agressive pour la vie privée en ce qui concerne...

Lire la suite

Dangereux oubli

Publié le 20 Août 2009 par Luc dans Humeurs froides (du 2-1 au 23-3-96)

Dangereux oubli

Un seul réveil, parabolique et dérangé, puis la course, aussi rapide que l'oubli. Interruption par un éclair de mémoire, ou par une chute. La jambe doit saigner. Je devine, dans le retour du verbe, la tache s'élargir sous le tissu. Mais il faut continuer,...

Lire la suite

Invité, le sommeil n'entra pourtant pas

Publié le 19 Août 2009 par Luc dans Insomnies (du 1-8 au 24-12-09)

Invité, le sommeil n'entra pourtant pas

Je savais en me couchant dans un bourdonnement terrible ce à quoi je devais me préparer. Il eût fallu un miracle pour que cela se produisît autrement, qui ne survint évidemment pas. La respiration difficile, j’entamais mes habituelles contorsions, saccadées...

Lire la suite

Combien de nuits ?

Publié le 17 Août 2009 par Luc dans Arbeit (du 16-10 au 29-12-95)

Combien de nuits ?

Combien connais-je de nuits en une seule ? La première est celle où l’on se couche en se révoltant contre le réveil futur. La deuxième trace une portée musicale, flottante, douce et chaude. La troisième anéantit alors que la régence du sommeil assure...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.11)

Publié le 14 Août 2009 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.11)

II L’ENTREPRISE INTERNATIONALE Oblast je morda ne simpati č na, a edina nesmrtna pot miru in stabilizacije. [1] Ou encore… L’entreprise broie les hommes et se nourrit de leurs blessures [2] 1 - Partir… Oui, mais où ? – s’interrogeait l’instruit catéchumène....

Lire la suite

Merci

Publié le 13 Août 2009 par Luc dans Mariage (du 6-1 au 17-6-05)

Merci

Je voulais te remercier pour la nuit magique, Ecoulée et amère, que tu m’as fait passer. Pour ta capacité aimante à recentrer Les choses sur l’important sans aucun tragique. Pour ta faculté à ne jamais refuser, Comme disait le Père Louis, le dialogue...

Lire la suite
1 2 > >>