Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Nécro Philippe Lefèbvre

Publié le 31 Mars 2009 par Luc dans Embannoù-kañv (Nécrologies)

Nécro Philippe Lefèbvre

Un petit matin d’humeur guillerette. Je lui dis : - Ca va, lumière de mes jours ? Anne répond, encore alanguie de sommeil. - La lumière n’éclaire pas beaucoup ce matin…. Je rétorque : - Ca c’est écolo, une femme basse consommation ! … immédiatement honteux...

Lire la suite

Abruti de douleur

Publié le 30 Mars 2009 par Luc dans Chair (du 15-10 au 31-12-01)

Abruti de douleur

La douleur abrutit comme le bruit ou la maladie. Une fois encore, l’œil rond et incomprenant, j’ai voulu me rapprocher de toi, tout en ayant une claire et parfaite connaissance de la vanité de ma démarche. Plus contraint que jamais par un corset trop...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (1.23)

Publié le 27 Mars 2009 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (1.23)

Un couloir moquetté s’étendait langoureusement dans les odeurs naphtées et la lumière douce, créant une chaude pénombre propice à l’engourdissement. Pourtant, l’heure n’était pas aux assoupis. Se redresser, gaillard ! Se détacher de la chose irreprésentable…...

Lire la suite

Flots lents

Publié le 25 Mars 2009 par Luc dans Corps rompu (du 8-8 au 13-10-01)

Flots lents

Quinze ans de détresse, sans forcir le trait ni la durée... C’est le constat que m’impose ce soir le flot lent de la douleur qui coule paisiblement dans mes veines tuméfiées. Là encore, la respiration se fait courte sous la poitrine oppressée. Là encore,...

Lire la suite

Nécro Marie Montaigne

Publié le 23 Mars 2009 par Luc dans Embannoù-kañv (Nécrologies)

Nécro Marie Montaigne

Marie Montaigne est morte ce matin, son cœur paradoxalement situé à droite ayant cessé de battre à l’annonce de l’ahurissante nouvelle : le succès de la journée de mobilisation de ce dix-neuf mars deux mil neuf. Notre cœur propre ne peut que s’en lamenter,...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (1.22)

Publié le 20 Mars 2009 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (1.22)

- Questionnement - Un café avalé à la va-vite dans la vacuité voulûment vaticinante d'une vaine vision de volutes enfumées... Va, va, va ! Mon vrère, et va vie qui se love... Et puis assez de Vé... On finirait par me prendre pour un méridional... Mes...

Lire la suite

Eloignement

Publié le 16 Mars 2009 par Luc dans Les rêves se terminent toujours (9-4-31-7-01)

Eloignement

J’ai pu entendre ta voix tout à l’heure, filtrée par l’avancée de l’oubli, à la manière des premières minutes de la marée montante sur le sable plat, juste après l’étale. Je suis sur la terre humide ; ma nuque s’enfonce doucement et mes bras se déploient...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (1.21)

Publié le 13 Mars 2009 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (1.21)

2 Le salarié en devenir, à peine sevré, est convoqué par téléphone quelques jours avant la date fatidique qui décidera de son destin, de son entrée ou non dans les ordres, après des mois de recherche intense et décourageante, de vains noircissements de...

Lire la suite

Départi

Publié le 12 Mars 2009 par Luc dans Un beau rêve (du 1-8-00 au 31-3-01)

Départi

Le silence est revenu dans la maisonnée. Tout paraît inchangé. La même poussière se glisse sur le sol, se faufile à travers les rayons du soleil filtrés par les vitres sales. Une lenteur infinie accompagne la perte du temps et de la représentation raisonnable....

Lire la suite

Anniversaire

Publié le 11 Mars 2009 par Luc dans Deuil emmuré (du 4-5 au 27-7-00)

Anniversaire

Quel jeu subtil que celui de la mémoire, qui fait que je me souviens de ton jour anniversaire, tandis que j’en étais incapable lorsque nous nous aimions ! Quel jeu effrayant que celui de la mémoire, qui me fait encore te désirer spirituellement et charnellement,...

Lire la suite
1 2 > >>