Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Top articles

  • Jour de Serbie

    27 mai 2011 ( #Eternel retour de fin (du 1-5 au 14-10-11) )

    Un sombre vendredi matin que celui-ci, porteur de tant d’espoirs tels que celui de la proximité du week-end pour les salariés fonctionnels, de la pluie pour les agriculteurs, de la grève à venir pour les enseignants, du poisson pour les gens qui ne sont...

  • Rêve 55 Tentative de parricide

    27 février 2008 ( #Cercle noir (du 26-2 au 17-7-08) )

    L’affaire paraît grave : ma sœur me confie dans une semi-obscurité que nous sommes en danger. Notre père voudrait nous tuer durant notre sommeil. Je m’étonne de mon absence de curiosité quant aux raisons qui pourraient le pousser à agir ainsi. Exceptionnellement,...

  • Le disque de l'année : SWANS - My father will guide me up a rope to the sky

    27 septembre 2010

    Le disque à acheter, le coup de massue de la rentrée... Même s'il ne s'agit pas réellement d'une reformation des Swans, et que Jarboe est absente, ma peur d'un retour raté (du type Pixies ou Guns 'n Roses) fut détrompée. Chaque écoute me renvoie les entrailles...

  • Renoncement

    10 octobre 2013 ( #Gwellañ war 1992-1993 )

    Soudain, penser à mourir… Un coup de fatigue peut-être, Dans un désert de sentiments Ou d’actes de cette vie de larve, Je m’affaisse. Quel vide m’étreint Lorsque la seule et illusoire Sauvegarde demeure… L’agressivité, mêlée d’humour. Quel néant m’avait...

  • Nécro Isa Deconi

    04 octobre 2013 ( #Embannoù-kañv (Nécrologies) )

    Isabelle nous a quittés. C’était un bel Après-midi de septembre, pour n’avoir voulu Attendre les frimas de l’automne déçus Ce jour-là par un estival et franc soleil. Quiconque l’a connue ne pourra que louer Sa discrétion, son air posé, tout le contraire...

  • Force mécanique

    03 octobre 2013 ( #Humeurs froides (du 2-1 au 23-3-96) )

    Les rêves absurdes de la nuit précédente, où l'apéritif ne comprenait que deux personnes, petites de taille, dans une salle immense parcourue de baies vitrées par lesquelles le soleil filtrait comme un printemps ; où mon interlocuteur, passant outre ma...

  • R123 Le lobby des bourreaux d'animaux contre-attaque

    01 octobre 2013 ( #Ecrivain raté (du 4-1 au 27-8-13) )

    Je suis membre d’un commando, ainsi qu’en attestent à la fois la tension palpable et nos uniformes kaki. Notre opération consiste à emprisonner des tortureurs d’animaux, à la suite d’un tragique fait divers intervenu récemment au théâtre Gorki : un ours...

  • Paradis fatigué

    27 septembre 2013 ( #Marseille (du 2-4-97 à février 1998) )

    Une nuit débute. Ces trois mots sont tombés comme des cheveux dans la soupe. Il fallait bien essayer de trouver une image, de peur de ne plus être qu’un tien littéraire. Mais je ne m’en servirai pas. C’est très bien. Je m’en moque. C’est parfait. Le sort...

  • Luxure

    26 septembre 2013 ( #Deux ans de reconstruction (1-98-31-10-99) )

    Un de ces premiers moments de réelle solitude, lorsque l’on ne les avait connus depuis bien des années, vient introduire de nouveau la luxure dans mon quotidien. Je me sens au niveau intellectuel d’un tableau représentant cette scène honnie : un rectangle...

  • Père Louis

    25 septembre 2013 ( #Contrôle (du 4-6 au 26-9-07) )

    « Nous sommes tous des enfants de Dieu et frères de Jésus dès notre naissance, dans notre humanité et notre divinité. Notre baptême n’est qu’une lumière sur le chemin de la découverte de la Foi, qui nous laisse toute liberté de le choisir, tout en officialisant...

  • Arythmie

    23 septembre 2013 ( #Ecrivain raté (du 4-1 au 27-8-13) )

    L’alternance insensée des rythmes s’impose à moi de façon pire que la raison. Une journée d’oisiveté librement consentie se termine dans la cohue des clampins et lambins, vertigineuse de bêtise assoupie quand après mes heures de cossard j’ai dû me remettre...

  • R69 Karrivel ar Ankoù

    18 septembre 2013 ( #Hacadences (du 16-2 au 9-7-2009) )

    Il est donc temps de voyager. Je me retrouve nuitamment sur un Cours Sextius désert, à côté d’un bus que je dois prendre pour partir en vacances, stationné précisément sous les lumières pâles et sans âge du Corona historique. Je me sais en avance, tout...

  • Sang sans douleur

    19 août 2013 ( #Arbeit (du 16-10 au 29-12-95) )

    La fête approche, étendant sur un large front ses domaines, avançant comme de la mauvaise herbe. Et moi, victime des images tournantes de poils poussant sur le nez, de courses effrénées suivies de gestes d’énervement. Je n’étais même pas en tenue, dans...

  • Just shame

    16 août 2013 ( #Autopsie du désir en fuite (1-1 au 29-6-02) )

    Les dissonances métalliques des rires montent jusqu’à moi et me martyrisent. J’ai honte de ces éclats de voix, d’une joie surfaite qui n’est pas mienne. J’ai honte de ces teints luisants, de ces faces rougeaudes qui ne me ressemblent pas. J’ai honte de...

  • Honte, humilité sans vengeance

    14 août 2013 ( #Chair (du 15-10 au 31-12-01) )

    Je t’ai longuement attendue ce soir, mais tu as coupé les liens éventuels. Je n’en devine, derrière les procédés artificieux, que trop les raisons. Tu tailles dans mes chairs en pleine conscience et je ne t’en aime que plus. Je suis nu et écartelé devant...

  • Epuisé

    17 septembre 2013 ( #Ecrivain raté (du 4-1 au 27-8-13) )

    Le grand souffle du désir m’a de nouveau saisi. Dans une immobilité presque totale, mon œil désolé faisait face à la petite étendue déserte, acharné et méthodique, colorée et mouvante. Le temps ne m’importait plus alors, ne m’importunait plus dans l’heure...

  • Bourrée

    05 novembre 2013 ( #Gwellañ war 1994 ha trifarzh 1995 )

    Sur des sons tournants Qui écrasent mon crâne, Et dans une « fine analyse tactique », L’inanité de tout Commence de me marquer. Je gâche mon temps, Mens, me défile, sens Confusément une montée de bile, Descends d’une marche débile. Une marche de plus...

  • ОБИЧАМ ТЕ

    06 août 2013 ( #Anne (du 19-11-03 au 5-4-04) )

    Je pourris la nuit. Ton visage long a répondu à ma gêne… L’image du ravi dormant du sommeil D’un juste abruti congénital M’a frappé avec la rage d’un dément. Je pourris nos nuits. Ton visage grave m’a renvoyé A ma honte… La représentation du rien qui...

  • Mensonge

    05 août 2013 ( #Rupture (du 1-11-99 au 26-4-00) )

    Dans le vent qui me pousse sans me glacer, Ni me réchauffer d’ailleurs, je suis un fétu. Porté de lieu en lieu au gré d’une misère d’assez, Je théorise le mal-être, souffle dans le sens de ce qui me tue. Suivre le mouvement, le fil et le changement Tout...

  • Chair

    02 août 2013 ( #A la recherche de L (du 6-11-02 au 30-1-03) )

    La chair est facile. La chair est triste. Le liquide s’écoule Faiblement, sans un soubresaut. Tu ne bouges pas ; Comme une morte, Tu sèmes ton deuil, Et je porte le crêpe de ma honte A mon bras droit quatre fois lacéré. Ta chair est tendre. Ta chair est...

  • Suivre ta trace

    04 novembre 2013 ( #Gwellañ war 1990-1991 )

    NDLA : poème dédié à F. OUDOT. Quelque chose se couche… Certains bruits agressent, Comme ceux du silence incomplet. Année précédente, que de souvenirs, Bons s’il en fut, et je doute Maintenant de pouvoir rééditer Un tel phénomène, supporter une telle...

  • Laurence

    29 juillet 2013 ( #E trouz an amzer (du 1-8 au 15-11-03) )

    J’étais venu pragmatiquement, sans teneur ni sens, tout juste mu par l’utilité, sans intérêt autre que celui de résoudre un problème d’ordre matériel, la fameuse chose à laquelle je me suis toujours heurté. J’étais égal, broyant le temps perdu et à perdre...

  • Nécro Mick Jagger

    26 juillet 2013 ( #Ecrivain raté (du 4-1 au 27-8-13) )

    Mick Jagger est mort. Je m’en réjouis absolument. J’ai appris la nouvelle ce matin, vingt-six juillet de l’an deux mil treize, sur France Inter : il m’avait semblé étrange, partant pour le travail, que durant les informations on ne parlât que des Rolling...

  • Venue

    25 juillet 2013 ( #Gwellañ war 1992-1993 )

    Je suis venu trop rapidement… Il ne servait à rien, dans ce vent arracheur de plaisir, de venir sans faire l’effort de ne pas le faire. La situation est délicate, mais si bien cachée sous cet habituel apparat d’hypocrisie. J’ai vu son corps presque dénudé...

  • Kounnar (colère)

    12 septembre 2013 ( #Cercle noir (du 26-2 au 17-7-08) )

    Je marche dans le silence Auquel rien ne peut remédier. Un visage fermé me tance, Muet, de colère irradié. Des bruits vains s’arrêtent Et je me sens vieillir, veule Plissant les yeux que dévêtent Les joies oubliées de la mort qui feule. Je parle désormais...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>