Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Lettre à Pierre B.

Publié le 27 Janvier 2010 par Luc dans Engagement (du 8-4 au 28-12-04)

Lettre à Pierre B.

Je tenais tout d’abord à vous remercier pour vos observations, verbales naturellement que vous me confiâtes au téléphone, mais aussi écrites dans cette page de notes d’une étonnante richesse, à laquelle je me dois de faire maintenant suite. Pas de plan...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.70)

Publié le 20 Janvier 2010 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.70)

7 La certitude lui était désormais acquise que dans le E-monde, l’amour de Dieu avait depuis longtemps cédé le pas à la lutte de pouvoir, l’argent demeurant l’arme la plus efficace pour se l’assurer. Alors ses yeux s’ouvraient sur la réalité après le...

Lire la suite

Lettre à Mr B.

Publié le 19 Janvier 2010 par Luc dans Ma c'halon koar (du 6-1 au 24-6-10)

Lettre à Mr B.

Tu me pardonneras tout d'abord le caractère tardif de ma réponse, le contenu de ton message invitant tout de même à une certaine réflexion exclusive de toute réaction simiesque (c'est-à-dire l'adjectivation du substantif SMS). Tu ne me verras pas rosir...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.69)

Publié le 15 Janvier 2010 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.69)

Toutes ces armes s’étaient rassemblées pour gérer les stratégies d’apprentissage, et classifier de manière définitive l’ensemble des collaborateurs de l’Eglentreprise. Quatre portes d’entrée principales : le « Pourquoi », le « Quoi », le « Pourquoi faire...

Lire la suite

Une lettre d'Anne

Publié le 13 Janvier 2010 par Luc dans Anne (du 19-11-03 au 5-4-04)

Une lettre d'Anne

Dans la nuit anormalement douce, je suis rentré, et l’ironie du destin m’a souffleté avec une rare démonstrativité. Quel ridicule consommé ! En moins d’une semaine, me voici l’objet de deux sollicitations, par des femmes que je croyais parfaitement hors...

Lire la suite

Ciel jaune

Publié le 12 Janvier 2010 par Luc dans E trouz an amzer (du 1-8 au 15-11-03)

Ciel jaune

Les nuées déglinguées sont revenues, emplissant d’obscurité le ciel jaune. M’agitant les reins brisés dans la torpeur de ce que je croyais être le petit matin, en maudissant encore une fois la traîtrise de ce sommeil incontrôlable, un faux mouvement m’a...

Lire la suite

Nécro 2009

Publié le 11 Janvier 2010 par Luc dans Embannoù-kañv (Nécrologies)

Nécro 2009

2009 est morte. Et pour une fois, je ne m’en réjouis absolument pas, nonobstant son insertion dans mes cahiers nécrologiques. Je faisais part dans mes vœux pathétiques pour 2010 de la nécessité de penser à nos anciens disparus. Alors il convient ici d’en...

Lire la suite

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.68)

Publié le 8 Janvier 2010 par Luc dans L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise

L'Eglentreprise ou la religion de l'entreprise (2.68)

Dans ce contexte, le responsable juridique en cure d’aigrissement s’accordait pleinement avec Louis Duga, vice-président de l’ANCDP, lorsque celui-ci s’inquiétait de l’instrumentalisation du coaching par des directions générales en panne de projets lors...

Lire la suite

Doute

Publié le 7 Janvier 2010 par Luc dans L'amour de l'erreur (du 14-5 au 30-7-03)

Doute

Quant à la « jouvencelle », comment dire, nuts, zilch, nth, nowt, nonentity, oblivion... in outline : nothing fresh ! Je vais finir par penser que ce que l’on m’avait dit était vrai : on peut le cas échéant n'avoir rien à faire (c’est à dire ne susciter...

Lire la suite

Voeux quadrifides

Publié le 6 Janvier 2010 par Luc dans Ma c'halon koar (du 6-1 au 24-6-10)

Voeux quadrifides

Le soleil hiémal reverdissant la plaine ne vient pas changer la sensation de confusion. Entre jeûne quadragésimal avancé à la solennité de l’Epiphanie et souvenirs d’une opulence exagérée, le cœur se révèle hésitant, et baigne dans une âpre oscillation....

Lire la suite
1 2 > >>