Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Tractatus doloroso-practicus

Publié le 30 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1992-1993

Tractatus doloroso-practicus

28 janvier 1993 Quel bonheur ce serait de croire Que ces larmes, qui coulent là, Le long des pommettes, sont d’amour, Alors que je ne fais que bâiller… La vitesse change ; tout s’accélère Ou ralentit, rendant laides Toutes ces choses que j’aime. Je cède…...

Lire la suite

Que faire ?

Publié le 29 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1992-1993

Que faire ?

20 février 1992 Je deviens faible. Les tourniquets lancinants de la nuit S’ébrouent dans un fracas sans nom, Persistant dans leur entreprise de démolition. Tout tourne et je tourne autour d’Elles, A leur plus complet insu, dans leur totalissime indifférence....

Lire la suite

Destinée

Publié le 25 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1990-1991

Destinée

14 & 15 janvier 1991 Il me faut maintenant écrire mon trouble devant ces répétitions d’insanités. Le découragement me gagne ; il faut savoir bien mourir. Savamment, je scrute l’horizon des desseins annexes qui pourraient me sauver. Il en est un qui me...

Lire la suite

Chers amis

Publié le 24 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1990-1991

Chers amis

10 février 1990 Des coups à se tirer une balle dans la tête ! Les amis s’amusent, c’est bien. J’ai des pensées contre nature, c’est moins bien. De cette table de jeu d’où fusent les rires, les bruits, la joie, s’exhale quelque chose, un néant sûrement,...

Lire la suite

Héros

Publié le 23 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1988-1989

Héros

13 juillet 1989 Mon frère, Si tu étais vraiment un héros, Tu saurais trouver le courage à la mort. Mon frère, Si tu te forçais à devenir fort, Tu saurais être le héros. Mon frère, Si rien n’est autre que frère, Tu as la mort en toi. Mon frère, Si tu joues...

Lire la suite

Mas

Publié le 21 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1988-1989

Mas

13 octobre 1988 Un conflit intérieur Est une envie de promenade, En un lieu propice A la chose comme au néant. La pleine lune, où la mer du silence Contraste étrangement avec les coulées De vin de nos cirques habitués, Répercute ses bruits irradiants...

Lire la suite

Il ne peut rien rester de moi qui puisse réclamer une larme

Publié le 17 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1985-1987

Il ne peut rien rester de moi qui puisse réclamer une larme

27 et 28 mai 1987 (2/2) Mais l’âme file Sa déchéance, Vers sa seule île, Son antique prestance. Rien ne fut triste, Ni ma pitié, Plus rien ne reste, Plus d’inimitiés. Rien ne se sut, N’attirera, N’aura de but, Ne réclamera. Larmes tardives Sans vraie...

Lire la suite

Il ne peut rien rester de moi qui puisse réclamer une larme

Publié le 17 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1985-1987

Il ne peut rien rester de moi qui puisse réclamer une larme

Un "petit" bonus avant un long week-end : il s'agit à la fois du dernier poème et du titre de mon premier bouquin, sorti en mai 1988. 1/2) 27 et 28 mai 1987 Rien à craindre, Rien à pleurer, Rien à feindre Ou à espérer. Rien à pleurer, U n avenir ? Rien...

Lire la suite

Ruines et racines

Publié le 17 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1985-1987

Ruines et racines

27 décembre 1987 Ré-entrer dans l’appartement De mon enfance, le cœur pincé… Re-contempler passionnément, Par la trop longue cécité Close, la vue de ces perspectives Et de tous ces nœuds en diatribes. Revoir ces visages connus, Retour aux racines du Moi…...

Lire la suite

Au bout des comptes

Publié le 16 Août 2006 par Luc dans Gwellañ war 1994 ha trifarzh 1995

Au bout des comptes

20 septembre 1995 Le socle se fend, se brésille Lorsque l’univers me balaie De grands vents, tel une brindille Dont il ne resterait que plaies. Les temps changent et tout bouge. Ne doit-on pas trouver là un juste retour à l’équilibre des choses, le contrepoids...

Lire la suite
1 2 > >>