Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Privilège de la nuit

Publié le 24 Mai 2016 par Luc in Gisant

 

Ma mémoire s’est évanouie,

D’un coup d’un seul, en un éclair.

Elle m’a laissé en fin de nuit

D’un coup tout seul en pleurs amers.

Je n’ai pas même eu la seconde

Pour cligner de l’œil, me centrer

Assez pour me remémorer

Des rêves la beauté féconde.

 

Ma mémoire s’est effacée

Ainsi, d’un geste si violent

Que j’ai manqué me ramasser

Sur le parquet mou et dolent

Tandis que je voulais sortir

De ma tanière putréfiée,

De ma nuit languide à vomir,

De mon corps faible et tuméfié.

 

Et rien de ce que j’ai pu vivre

Durant l’innocence nocturne

Ne me restera à moi, ivre

Maintenant livré au cothurne.

Comme l’or du Rhin, les richesses

Rêveuses des libres ténèbres

Ne devaient pas, je le confesse,

Rejaillir en pleine lumière.

 

Commenter cet article