Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

Le vrai et le faux s'effacent, confrontés au Réel

Publié le 17 Mai 2016 par Luc in Marseille (du 2-4-97 à février 1998)

 

J’ignore désormais qui je suis, alors qu’il me semble de moins en moins te reconnaître. Ta voix s’évanouissait dans mes souvenirs quand il a fallu l’entendre de nouveau, telle une sordide réminiscence. Je m’étais résolu à une solitude accompagnée, dédaignant les appels quotidiens de ceux-là qui séparés quelques jours ne sauraient se passer l’un de l’autre, ne fût-ce qu’en paroles.

 

J’éprouvais grande satisfaction, grande autosatisfaction et me délectais dans l’enfouissement progressif. Mais tu as tenu, tout court et à me donner des nouvelles : tant ! Que je manquai récemment de rétorquer à toute voix au répondeur… Je ne sais plus faire la différence entre le vrai et le faux, puisque tout m’est devenu réel.

 

Chercher encore à ne pas se dégoûter de ce qui a les apparats du bon, quand bien même le simulacre n’en serait que l’unique issue… et cela, je ne l’ignore point.

 

Commenter cet article