Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

R24 Décapitation

Publié le 27 Janvier 2016 par Luc in Engagement (du 8-4 au 28-12-04)

 

Le chat est malade. Il souffre et sa douleur doit être abrégée dans un geste étrangement qualifié d’humanité. Je saisis le pauvre animal par les aisselles et sa face terrifiée vient devant mes yeux. Son poil roux et blanc est gras et mat, témoigne de sa santé précaire.

Je ressens son corps tremblant sous mes mains fermes, alors que ses yeux verts me fixent avec désespoir.

J’ignore encore comment je vais en terminer. Je veux choisir la méthode qualifiée encore une fois curieusement de plus humaine. Le coup du lapin me paraît la meilleure solution, mais pas question de faire un double Nelson à un chat… Alors je tourne sur moi-même et me dirige vers la table de chêne. Repoussant mon désir de l’embrasser une dernière fois afin d’éviter le baiser de Judas, je serre mes mains plus fortement, entourant son thorax. Je prends mon élan, soulève l’animal et abats lourdement sa nuque sur le rebord de la table massive. Je crois avoir manqué de force dans le coup porté, mais je vois ses pupilles se dilater brusquement, à en recouvrir tout l’iris, juste avant que sa tête retombe et que les yeux se closent enfin, la lumière éteinte. Le corps inerte dans les mains et le dégoût de ce que je viens de faire, je laisse tomber la dépouille sur le sol et me prépare au deuil.

 

A peine le temps de me retourner encore que je constate que le cadavre a tressailli. Les paupières se rouvrent. Le chat secoue la tête de droite et de gauche, s’ébroue comme un assommé se réveillant. Il est donc vivant.

 

Sed non decet. Il devrait être mort.

 

La suite est confuse. Je crois lui avoir coupé la tête avec un instrument non coupant… mais mon âme refuse la violence. Mon souvenir aussi.

 

Commenter cet article