Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hontes

Souffrances, amour, désespoir, moquerie, musique et philosophie... La vie, quoi !

De Profundis

Publié le 25 Janvier 2016 par Luc in Vivre... par dépit (du 24-6 au 20-9-96)

 

En tournant le regard vers le ciel immaculé,

Que je ressentais baigné de soleil,

Le vertige frappa, ainsi que le firent les dents

Acérées du froid sur mes mains et mon gastre.

En tournant le regard vers le ciel rouge,

C'est la tête qui a tourné,

Et le corps chute lourdement sur les reins,

Puis les épaules.

 

Alors, allongé et de nouveau

Le regard plongé dans le ciel,

Il n'a pas à orienter les yeux cette fois.

Il peut déguster le met dans toute sa saveur,

Ne négligeant aucun arôme.

Du ciel se scindent les odeurs

De cannelle, de poivre et de piment,

Puis celles plus douces et sucrées

De coton, de hêtre et de charme.

 

Aux vapeurs se mélangent

Les effluves de la terre humide,

L'humus âcre d'une pluie finie.

Alors, dans la ribambelle

Des senteurs et des étreintes,

Le ciel devient plus rouge,

Et il attend que quelqu'un ferme ses paupières.

 

Commenter cet article